Mexican trip

Holà !

Je reviens après 2 semaines passées au paradis… Un peu de mal à reprendre ma routine belge et le créneau horaire.

Pour les intéressés , voici mon itinéraire (pas très compliqué) mexicain 🙂

Je suis donc partie avec une amie qui rêvait, tout comme moi, de manger des tacos au soleil ! Avant de partir, nous avons lu quelques guides, parcouru quelques blogs et demandé à droite à gauche des conseils… Il y a énormément de choses à voir au Mexique et le nord n’a rien à voir avec le sud et vice versa. Dès le départ, c’était la péninsule du Yucatan et l’Etat de Quintana Roo qui nous intéressaient. Nos envies : Tulum, Merida, Campeche, Valladolid, Bacalar, Rio Lagartos, Holbox, etc… Il aurait fallu 1 mois pour tout voir, nous n’avions que 2 semaines, il a fallu choisir… et choisir, c’est renoncer ! Il nous reste encore des choses à voir.

Nous avons donc logé dans 3 endroits différents : Playa del Carmen, Tulum et Holbox et nous avons fait des visites depuis ces villes. Nous avons pratiquement fait toutes nos excursions avec Paseo Tours (c’était parfait !)

  • Playa del Carmen

C’est un peu le nouveau petit Cancùn de la côte, un peu moins américain, un peu moins beauf mais tout de même très urbanisé et touristique. Nous avons logé dans le Kinbé Hotel situé entre la plage et la Quinta (l’avenue « principale », c’est là que l’on trouve tous les gros commerces et les petits bouibouis touristiques). Si vous voulez le calme, éloignez-vous de la Quinta ou de Playa del Carmen tout simplement… Il y a toujours de la musique (d’ailleurs, dans tous les endroits que nous avons visité, il y avait presque toujours de la musique). C’est un endroit stratégique pour faire des excursions et c’est assez central mais il ne faut pas y rester toute une semaine (sauf si votre souhait est de faire la fête la nuit et de dormir la journée). Depuis Playa, nous avons également visité l’île de Cozumel, connue pour ses tortues et sa plage d’étoiles de mer ! Nous avions loué une Jeep pour faire le tour, notre seul conseil… louez la voiture sur l’île même et négociez les prix dès le début ! Soyez patients…

 

 

Où manger ? 

  • Los Hijos Del Mar Tostaderia Mazatletca : conseillé par les locaux 🙂 de la boooombe ! J’y ai goûté le deuxième meilleur burger de ma vie… et vous connaissez mon palmarès à ce niveau là :p steak de thon, guacamole, pain brioché…LA VIE 
  • Madrez! Cafe : conseillé par tout Internet pour les brunch… nous ne l’avons jamais trouvé 🙁 mais je suis sûre que ça l’aurait fait entre nous :p
  • Los Tulipanes Restaurante : nous y avons atterri complètement par hasard le premier jour, premier Ceviche ! Une tuerie !

  • Tulum

Bizarrement, c’était ma plus grande déception (attention, j’ai adoré aussi !) cela doit venir du fait que pour le moment, il y a énormement de photos, vidéos faites à Tulum sur Internet… J’avais donc pas mal de représentations mentales de la ville… Et ce n’était pas du tout comme je l’avais imaginé… Pas mieux, pas pire. En quelques mots, Tulum, c’est 2 rues perpendiculaires mais assez lointaines (il faut prendre le taxi/vélo ou marcher une heure pour passer de l’une à l’autre.) Tulum c’est bien si on est là pour une semaine de plage et qu’on a de l’argent (il y a des nouveaux hôtels éco-chics tout le long de la plage… et ils sont magnifiques : BeTulum, Nomade, Azulik, etc…) en face, il y a des restos canons et des magasins tout aussi beaux ! Mais vous ne verrez rien d’autre que la plage et des cenotes (il faut prendre le taxi ou le vélo pour les courageux). Plus loin, il y a aussi les ruines de Tulum à visiter, le site en vaut vraiment la peine, il y a même moyen de s’y baigner ! Vous pourrez également faire le plein d’attrapes-rêves, de hamacs, de lampes noix de coco et autres déco sympas.

Où manger ? 

  • Clan Destino : Situé près des plages, le restaurant ne ressemble à rien à l’entrée… Il n’y a d’ailleurs pas d’entrée, juste 2 Mexicains et un panneau ‘Clan Destino’ mais rien ne donne envie de les suivre et pourtant… on s’engouffre dans la forêt et là, une terrasse en bois, un grill, une cabane, un cenote et des lustres suspendus aux arbres… Un endroit improbable qui sent bon les burgers, les hot-dog, la bonne musique et la ganja ! L’endroit vaut le détour mais prévoyez de l’anti-moustique et votre maillot (why not un plongeon dans le cenote après/avant/pendant le repas…)

  • Estancia Jujeña : Situé dans le « centre-ville », il s’agit d’un grill argentin (ils font également des petits-déj), la déco est incroyable et la bouffe délicieuse !

  • Il Bacaro : une taverne italienne au milieu de la forêt de Tulum, les pâtes commes les pizzas étaient délicieuses !
  • Holbox

Bienvenue au paradis ! Il s’agit d’une petite île (56km2) au nord de la péninsule du Yucatan (partie Golfe du Mexique). La bonne surprise du voyage ! Petite parenthèse (quand nous avons découvert Playa et Tulum, nous avons également fait la connaissance des Sargasses, des algues qui se promènent dans les caraïbes en plus ou moins grande quantité (très grande quantité cette année), elles tuent le tourisme, les plages, la pêche, elles puent et peuvent même être toxiques ! Notre grand malheur, toutes les Caraïbes sont touchées… Merci la pollution.) À Holbox, pas de Sargasses en vue ! Nous avons donc pu nous baigner sans établir de plan militaire pour les éviter et ça faisait du bien. À Holbox, tout le monde est peace and love, à croire que le stress est interdit sur l’île… Nous avons séjourné dans une petite maison (Casa Mango) beaucoup trop confortable ! Nous aurions pu rester là toute notre vie (d’ailleurs je regrette vraiment d’avoir repris l’avion du retour…). Depuis Tulum, nous avons pris un bus ADO jusqu’à Chiquila (15€) et nous avons pris le Ferry (5€) jusqu’à Holbox. Une fois arrivées sur l’île, plus de route, seulement des chemins de sable où se croisent des golfettes et des quads, il y a un service de taxi-golfettes qui vous déposera partout sur l’île. La Casa Mango était tout ce que nous voulions, proche de tout, accueillante et reposante ! À l’image des proprios, Mia et Miriam qui nous ont tout de suite mises dans l’ambiance de l’île : REPOS & JOIE ! Impossible de râler sur cette île… sauf si vous n’avez pas de cash… prévoyez le coup, il n’y a pas vraiment moyen de retirer du cash sur l’île et 80% des achats se font en cash.

Où manger ? 

  • Las Panchas : meilleur ceviche de l’île d’après nos proprios, effectivement c’était vraiment pas mal ! À deux pas de la plage, pratique pour le lunch ! Attention, les portions sont plutôt énormes.
  • Le Jardin : des français on décidé d’ouvrir un restaurant pour le petit-déj… les viennoiseries… sont à tomber ! Le café… n’en parlons pas ! Un vrai bonheur !

 

  • El Hornito Argento : Sans le vouloir, on se retrouve chez les argentins… Pizza+vin rouge… Une pure merveille.

Nos excursions

  • Cozumel

C’est une petit île en face de Playa, comme dit précédemment, on vous conseille de louer une voiture sur l’île même et de négocier le prix là-bas (pas comme nous…) le moment le plus tendant du voyage… Tous les touristes se font rouler, on le sait, on vit avec mais c’est quand même pas cool ! Surtout pour les européens qui ont moins l’habitude des négociations, de la corruption, les injustices…etc (j’ai dit MOINS :)). On a donc payé le double de ce qu’on devait payer pour avoir un buggy qui ne ressemblait pas du tout à un buggy… Voilà voilà… après 1h d’énervement en anglespagnol, nous n’avons pas récupéré notre argent mais nous avons pu avoir une vraie Jeep pour pouvoir faire le tour de l’île dignement ! (Le but était de pouvoir laisser nos sacs dedans et d’avoir un coffre…). Nous n’avons pas eu de problèmes avec la Police locale, car nous n’avons pas eu d’arrestation (le Karma nous avait déjà puni le matin). Mais apparement, ils aiment donner des amendes pour tout et pour rien.

 

  • Chichen itza

C’est une ancienne ville Maya très connue pour son site archéologique avec le célèbre temple/pyramide de Kukulcàn. C’est un peu la Tour Eiffel Maya, il y a 34265376869 chinois autour et tout autant de petits vendeurs de souvenirs… C’est très très beau mais si vous êtes allergiques aux touristes-parapluies, prévoyez d’y aller tôt le matin pour éviter la foule de l’après midi (ce que l’on a fait).

 

 

  • Ek Balam

C’est aussi un site archéologique où l’on peut retrouver des « pyramides » Mayas, je met des guillemets car ils préfèrent parler de Temples, le site est bien plus petit que celui de Chichen Itza et moins fréquenté, il est aussi plus envahi par la nature, j’ai vraiment préféré cet endroit même si c’est un peu moins impressionnant que Chichen Itza… Contrairement à ce dernier, à Ek Balam, il est possible de grimper tout au dessus du Temple, n’oubliez pas vos bouteilles d’eau et vos genoux… La vue est magnifique !

 

  • Valladolid

Nous nous y sommes arrêtées seulement heure au retour de Chichen Itza, nous avons pu nous balader dans les rues colorées de la ville coloniale. Je ne sais pas vous en dire plus (manque de temps) à part que c’est très joli (apparement les villes d’Izamal et de Merida sont aussi colorées que Valladolid).

  • Sian Ka’an

Il s’agit d’une réserve naturelle située tout au nord de la zone hôtelière de Tulum. Nous traversons donc la réserve en voiture sur un chemin entre la mer et la lagune, si on est attentifs, on pourra voir plein d’oiseaux, des Coatis, des iguanes, etc… Ensuite, la promenade continue en bateau de pêcheur (6 pers. max) dans les lagunes, nous avons pu voir des dauphins et des tortues dans leur milieu naturel (on ne s’approche pas à plus de 5m et pas question d’aller nager avec (dieu merci)). Sur le retour, petit stop à Punta Allen, un village de pêcheurs où nous avons mangé.

  • Gran Cenote

Nous y avons été à vélo depuis la ville de Tulum (un bon 30 min de vélo sur la chaussée… Il faut y aller sans ses pensées européennes… sinon personne n’irait à vélo sur l’autoroute..). Les Cenotes, c’est donc des grands bassins naturels d’eaux douces des sortes de typhons qui communiquent avec la mer mais de très très très loin. L’eau y est souvent cristalline et habitée par des poissons, tortues, etc. Il est possible de s’y baigner mais il faut mettre de la crème solaire bio pour ne pas tuer toute la biosphère. Merci.

  • 3 islas Holbox Isla Pájaros, Isla Pasión et Cenote Yalahau

C’est la seule excursion que l’on a faite depuis l’île d’Holbox, un tour en bateau de 3h où l’on s’arrête 3 fois, une première fois sur l’île des oiseaux, c’est juste un Mirador pour observer 43266 oiseaux… Si les odeurs d’oiseaux ne vous dérangent pas, c’est à faire pour les ornithologues. Ensuite, il y a un stop au Cenote de Yalahau, c’est une petite île marécageuse, prévoyez de l’anti-moustique et votre maillot pour vous baigner dans le Cenote. Vous y verrez probablement des Coatis et des ratons laveurs qui raffolent de TOUTE la bouffe de l’île… Et pour terminer, on s’arrête sur l’île de la Passion qui forme un banc de sable où pas mal de flamands roses rodent…

Il y a tellement de choses à dire sur ce voyage mais j’aimerais en garder pour moi et ne pas spoiler non plus ! J’espère que mon article vous aura convaincu de visiter le Mexique ! J’aimerais déjà y repartir car il nous reste encore pas mal de choses à visiter…

Un grand merci à ma Juh pour ces deux semaines de bonheur ! À Hélène pour ses bons conseils ainsi qu’à Xavier et Cessna, pour votre hospitalité et vos bons conseils <3

Adevrard Blog signature

Paris needs no reason

Yup !

La semaine passée, je me suis rendue à Paris pour la Paris Retail Week (une sorte de Foire de Libramont, sans tracteurs et un peu moins de vaches, spécialisée dans l’e-commerce et tout ce qui tourne autour). Une chouette experience qui changeait un peu du quotidien. J’en ai également profité pour voir une expatriée. J’y suis allée pour travailler mais bizarrement j’avais l’impression de partir en vacances, c’est que le Belgique ne me convient officiellement pas, mais ça, ce n’est un secret pour personne.

Il fait toujours 2 degrés de plus à Paris et ce n’est pas négligeable ! Je ne suis pas en train de dire que je prévois de déménager, j’aime toujours mon boulot en Belgique. Mais ce petit voyage m’a bien donné envie de rester !

Comme d’habitude, j’ai une liste d’adresses food qui recouvre tous les murs de ma chambre, j’en teste 1 et j’en ajoute 5… Il me faudrait 3 vies pour arriver au bout de cette liste. J’aimerais parfois avoir autant d’estomacs qu’une vache pour pouvoir manger toute la journée.. Je vais arrêter ça devient gênant.

Quand je n’étais pas au salon, je me suis donc promenée de place to bouffe en place to bouffe… En y réfléchissant bien, il y avait également des foodtrucks au salon, et comme j’ai des collègues sympas, ils m’ont accompagnée dans ma semaine culinaire !

Les bruxellois me diront que c’est pareil à Bruxelles, mais je ne crois que ce que je vois et je déteste 90% de Bruxelles donc je ne le verrai sans doute jamais. Je trouve qu’il y a une énergie folle dans Paris, une énergie qui me rappelle celle de New York (en plus soft quand même) et cela fait du bien, ça donne de la motivation et on oublie vite le négatif ! Bon, il suffit de croiser le sourire inexistant d’un parisien, pour se rappeler que la vie, c’est pas une fête !

Je vous laisse avec mes photos bouffe et autres, si vous êtes sur Instagram, vous avez certainement déjà tout vu !

Les adresses :

  • Marcel : 15 rue de Babylone –  Paris : Un brunch de folie !
  • Les Pinces : 29 rue du Bourg Tibourg – Paris : en souvenir des homards New Yorkais !
  • Daroco : 6 Rue Vivienne – Paris  : Cadre magnifique !
  • Maru du Citizen Hotel – 96, Quai de Jemmapes – Paris : Japonais, délicieux, copieux et pas cher du tout !
  • Five Guys – 17 Boulevard des capucines , Paris : en souvenir des burgers New Yorkais !

La bisette mistinguette !

 

 

 

 

Adevrard Blog signature

Weaseling

Yup ! 

Ce week-end, à l’occasion d’une surprise d’anniversaire d’une amie, je suis partie dans le fin fond de la Belgique. Nous avions réservé un gîte dans la région de Vielsalm, un petit village de la province du Luxembourg. Si vous avez participé à des camps Scout, vous avez sûrement déjà entendu parler de Vielsalm, Salmchâteau, Houffalize et co. (généralement c’est la partie de la Belgique où on trouve des minis montagnes, des champs, des forêts et très peu d’habitants). C’est donc par convois que nous sommes arrivées vendredi soir pour passer un week-end entre filles. Au programme : raclette party, balade forestière (à laquelle je n’ai pas pris part, mais oui mais j’étais malaaaaate!), jeux de carte, brunch géant, spaghetti bolo, sauna, grand feu et fête de village !

Nous nous sommes donc réparti les tâches, liste de courses, courses, réservation, caution, etc. Si vous avez envie de faire la même, voici quelques tips pour vous aider dans l’organisation…

Où trouver des gîtes ?  Belgique-tourisme

Comment faire ses comptes ? Il existe plusieurs applications et sites pour partager les comptes, nous, nous avons utilisé Tricount

Pour gagner du temps, nous avons commandé les courses en ligne sur Collect&Go, « l’eshop » de Colruyt. Quand on travaille et qu’on a pas le temps, c’est très pratique ! (Seul petit bémol, on ne peut pas choisir les fruits et légumes, il arrive donc parfois de ne pas avoir les plus beaux, sinon rien à redire !)

Je vous laisse avec les photos/la vidéo du week-end, une petite pause nature s’imposait. 

Merci à mes amies fabuleuses d’avoir mis sur pied ce week-end de rêve ♥️

VielsalmWE-2VielsalmWE-4 VielsalmWE-5 VielsalmWE-9 VielsalmWE-11 VielsalmWE-14 VielsalmWE-16 VielsalmWE-18 VielsalmWE-20 VielsalmWE-22 VielsalmWE-23

 

La bisette <3

Adevrard Blog signature

When in Paris

Yup !

Ce week-end je me suis rendue à Paris, je suis partie dans le but de : voir mes chères amies rencontrées en Erasmus, mon ex proprio d’Erasmus travaillant à Paris et tenir compagnie à ma pote en stage chez DVF. Et puis après tout, il faisait toujours moins froid qu’en Belgique !

J’ai eu 3 jours pour pouvoir vagabonder dans les rues de Paname…. Il faisait extrêmement froid mais je ne pouvais pas me plaindre, c’était plein soleil tout le week-end. Je me suis principalement promenée dans le quartier du Marais, j’adore m’y balader, les rues sont toutes mignonnes et les vitrines attrayantes ! Ce que j’aime dans Paris, c’est les petites rues en pavés (vous commencez à me connaître, c’est toujours ces rues qui m’emballent le plus), des rues un peu clichées avec des cours dissimulées. J’aime aussi pouvoir rentrer dans les jardins et les cours pour y découvrir des merveilles cachées (à Rome il y en avait plein aussi mais c’était interdit d’y entrer.)

Le premier jour j’ai testé le Black Supermarket… sans m’en rendre compte je m’étais renseignée pour y aller (j’avais vu que Kenza y serait pour mixer) et ma pote en avait entendu parler à son boulot… Le hasard fait bien les choses, c’est donc très surprise que je me suis retrouvée à boire du café dans un ancien supermarché réinvesti par des artistes, de la streetfood et de la musique. J’ai adoré le concept, malheureusement, c’est un spot éphémère (mes potes Erasmus m’ont dit que c’était ça qui était sympa dans Paris, des concepts éphémères fleurissent tous les mois partout dans la capitale.)

Pour ce qui est de la bouffe, c’est le bonheur ! Il y a des restaurants absolument partout ! J’avoue j’aime me renseigner un peu à l’avance sur TripAdvisor et Foursquare pour trouver des bonnes adresses, je sélectionne quelques noms et puis je me décide en comparant les photos sur Instagram… C’est très débile comme façon de faire mais c’est toujours les photos qui arrivent à me décider. Je vous listerai les adresses en fin d’article.

Et pour ce qui est des magasins, le Marais c’est sympa et c’est ouvert le dimanche ! J’aime me perdre dans les petites rues, c’est toujours comme ça que je trouve des magasins sympas, des petits créateurs et des vêtements qu’on ne voit pas partout. Evidemment j’aime aussi aller au BHV du Marais, on y trouve de tout, dont la marque Anthropologie (marque que j’affectionne particulièrement avec laquelle je n’étais qu’amour à New York.), puis il y a le 5ième étage dédié à la bouffe… où je reste facilement des heures !

Passons aux choses sérieuses, les adresses ! Je n’ai pas d’hôtel à vous conseiller, je n’en connais qu’un et j’avais 15 ans quand j’y suis allée. Je n’ai pas pu toutes les tester mais elles m’ont toutes été recommandées par des « vrais » parisiens.

Manger ? 

  • Schwartz’s Deli pour un bon burger dans le quartier du Marais (il y a deux autres adresses aussi), il faut faire la file mais dans tous les bons restos de Paris, c’est comme ça. C’est une boucherie kasher de base et puis c’est une histoire d’allemands, de juifs et de délicatessen à New York… Bref aujourd’hui on y mange drôlement bien et les burgers valent toute l’attente du monde !
  • Razowski, un fin mélange de bistrot américain et de restaurant à la française, on y mange aussi des bons burgers… Désolé c’est ma passion.
  • Season, on change de registre ! Ici c’est plus gluten free, quinoa party, açaï bowl et detox water ! Ok ça fait peur dit comme ça et on pourrait penser qu’on y va juste parce que les photos sont jolies sur Instagram… Mais ça vaut vraiment le détour ! En plus d’avoir une carte originale, la bouffe est bonne et on sort de là calé pour la journée.
  • Ober mamma (à tester), il fait partie d’une chaine avec 2 autres restaurants italiens, victime de son succès je n’arrive jamais a avoir une table… il faudrait peut-être que je teste en dehors des heures de table, si vous arrivez à y manger, donnez-moi votre avis ! Concrètement c’est plus comme des tapas mais ils font aussi de très bonnes pizzas (apparement).
  • Mama Shelter (à tester), c’est un hôtel de base et je trouve le design plus que sympa, bref il ne m’en faut pas plus pour avoir envie d’y manger ! Je pense juste qu’il est un peu éloigné du centre.
  • La Mangerie (à tester), c’était fermé quand j’y suis allée, il est situé dans le Marais aussi (arrêt St-Paul je pense), pareil, j’en ai entendu que du biiiiiiiien ! Promis la prochaine fois j’y vais !

Où boire un café/thé ?

  • Mariage Frères c’est une grande et ancienne maison, en tant que grande fan de thé cette marque reste ma préférée, ils proposent une large sélection de goûts plutôt classiques (jasmin, earl grey, Noël…) mais ils ont aussi des saveurs plus originales (madeleine (mon préféré), voyage, macaron, cannelé)
  • Kodama, c’est un tout petit salon de thé (4 tables) pour les connaisseurs, « c’est ma pote parisienne qui l’a dit d’abord ! » bon vous l’aurez deviné, les 4 tables étaient prises…
  • Black Supermarket (jusqu’au 12 février 2017), le concept est sponsorisé par CarteNoire, il y a donc des dégustations de café gratuites et il y a de quoi manger aussi… Si vous aimez les ambiances un peu « cool » vous allez aimer, il y a un programme avec des activités pour tous les jours et tous les soirs.
  • Café Kitsuné, un kitsuné, c’est un renard en japonais ! Voila tu iras dormir moins con(ne) ce soir ! D’abord un label de disque et des vêtements, ils ont fait aussi un endroit sympa pour boire du café, des smoothies et se restaurer ! Si je ne me trompe, ils sont aussi présents à New York. Et si mes souvenirs sont bons, on avait eu la chance de pouvoir écouter leur musique à une soirée sur le rooftop du Standard Hotel à NYC et c’était plutôt pas mal (si ça intéresse quelqu’un, c’est par ici)

Faire son shopping ?

  • Le quartier du Marais, je n’ai pas d’adresse particulière mais il y a une multitude de concept stores qui vendent des vêtements, des accessoires, du design et de la bouffe, c’est un vrai plaisir de voir autre chose que ce que l’on voit partout !
  • Merci, adresse très connue, c’est un énorme magasin multi-marques (plutôt luxueuses), il y a également un restaurant et on y trouve des articles déco. Très bonne adresse si on veut trouver des articles français, des bonnes affaires pendant les soldes et des bijoux
  • Les friperies, il y en a partout ! Je me suis déjà amusée à faire tout le tour, je n’ai pas d’adresse en particulier, mais rentrez-y quand vous en voyez une, il faut chercher mais vous trouverez toujours quelque chose.

Pour se rendre à Paris pour moins de 50€, je vous recommande vivement les trains IZY (ce sont des trains Thalys low cost qui mettent 2:30 pour faire Bruxelles Midi – Paris Nord) sinon il y a aussi l’application Blablacar où il est facile de trouver son bonheur !

La bisette

 

 

 

 

 

Adevrard Blog signature

Cala Saona

Yup !

Les voyages à Formentera commencent et finissent toujours sur la plage de la Cala Saona (enfin j’aime le penser). Il y a une petite cabane sur un rocher au coin de la plage qui vend des mojitos et d’autres cocktails très sucrés. J’aime commencer les vacances par là car les cocktails et le coucher de soleil mettent tout de suite dans l’ambiance, en un coup tout ralenti et je ne pense à rien d’autre qu’à mes amis, mon soleil et mon verre (Me, Myself & I bonsoir).

Robe : Zara / chaussures : Subdued

Cette avant dernière journée fut placée sous le signe du repos, réveil en douceur, diner très tardif sur la terrasse de l’Hotel Cala Saona suivi d’un lézardage sur la plage. Bronzer en regardant les gens, quelques petites pauses aquatiques pour ne pas cramer, il ne m’en faut pas plus pour être contente (ça ne se voit pas je sais). Pardonnez ma coiffure de poulpe, mais le sable, le vent, la mer et le soleil aiment jouer avec mes cheveux. Avant de rejoindre la fameuse petite cabane, nous (Laeti&moi) nous sommes aventurées dans les garages à bateaux pour prendre quelques photos, le soleil commençait à tomber, la lumière était parfaite ! Après avoir dérangé quelques culs-nus, nous avons trouvé le spot parfait pour immortaliser cette journée.

Encore une fois, je porte une petite robe de chez Zara, dès que je l’ai vue passer sur l’e-shop, j’ai couru dans le Zara le plus proche (Via Corso, quand j’habitais encore à Rome…), elle est parfaite elle aussi, peut-être un peu courte mais en vacances, on peut se permettre de dépasser quelques limites (pas toutes rassurez-vous). Les chaussures viennent de chez Subdued, ce sont des espadrilles en crochet blanches et à lacets, je ne les ai pas quitté de la semaine !

Encore merci à mes loempias pour cette semaine de rêve <3

 




Besitos <3

 

Adevrard Blog signature